Tour de France 2010 - 2ème étape : Bruxelles - Spa (201 km)

Publié le par Julien HOLTZ

L'avis des organisateurs du Tour

Un clin d’œil aux « classiques ardennaises »

La course entre un peu plus dans le vif du sujet avec cette étape vallonnée, qui fait un clin d’œil aux « classiques ardennaises » en empruntant un peu de la Flèche Wallonne, un peu de Liège-Bastogne-Liège… Il n’y a pas de côtes très dures mais cela suffira pour éliminer les gros sprinteurs, comme Cavendish alors que Freire, lui, devrait pouvoir passer. À mon avis, à l’arrivée, il y aura un peloton d’une cinquantaine de coureurs. Mais c’est un parcours accidenté sur lequel il peut se passer beaucoup de choses. En 1995, c’est au cours d’une étape qui ressemblait à celle-là que Miguel Indurain avait attaqué dans les bosses de Liège-Bastogne-Liège et était parti avec Johan Bruyneel.

 

Le profil

La carte

Commenter cet article