Tour de France 2010 - 8ème étape : Station des Rousses - Morzine-Avoriaz (résumé)

Publié le par Julien HOLTZ

Couverture média et interviews de la 8ème étape


Les vidéos
Résumé de l'étape

 

Victoire d'Andy Schleck, résignation de Lance Armstrong : quelle journée !


Interview du vainqueur de l'étape
Andy Schleck



Sujet magazine
Plongée au sein du team Garmin Transitions : le bus et toutes les moyens logistiques.


 


Les réactions

Andy Schleck : « La meilleure forme de ma vie »

Cela fait du bien au moral de voir que je peux attaquer, et ne pas avoir Contador dans ma roue. Pour moi, c’est une victoire d’étape fantastique, tout a fonctionné à la perfection. Ce sera difficile, mais mon équipe peut me faire confiance : je vais me battre jusqu’à Paris, et je me battrai jusqu’à ce que je tombe du vélo.
J’espère que vous me verrez avec le Maillot Jaune le plus tôt possible, mais je le prévois pour… les Pyrénées.
C’est une très belle journée, mais je dois avouer que mon frère me manque lorsque je roule en tête du peloton. Aujourd’hui je n’ai pas trop souffert, je me sens très bien en ce moment. Je me répète, mais j’ai la meilleure forme de ma vie. Et j’ai montré sur le final que j’avais encore du punch. Il faut que j’arrive à en tirer un maximum de profit. Je sais que la route est longue jusqu’à Paris, et que je ne peux pas suivre les autres comme je l’ai fait aujourd’hui si je veux gagner le Tour. Il faut que je sois encore plus agressif et que j’aille prendre du temps à mes rivaux. Je suis prêt pour cela.

 
Cadel Evans : « Mon bras a pris tout le choc »

Je n’arrive pas à le croire pour le moment. Les caméras ont probablement pris la chute en début d’étape, mais en tout cas je me suis retrouvé assez violemment au sol. Heureusement mon bras a pris tout le choc, cela aurait été encore plus dur si j’avais été touché aux jambes.
A la fin, Schleck a accéléré mais j’ai préféré économiser mon énergie. Ce n’était pas une étape facile, mais maintenant je suis content d’être dans cette position. J’ai un avantage sur Contador, et lorsqu’on regarde nos antécédents, j’ai tout intérêt à l’avoir si je veux défendre mes chances.
Lorsqu’Armstrong a été lâché, Contador a voulu le distancer le plus loin possible dans le classement général. Et le rythme qu’a imposé Astana était parfait. On voit maintenant que c’était utile de préparer aussi minutieusement l’étape des pavés, car cela m’a permis de prendre un peu de temps à Contador, et il faut le faire dès que possible. Car je pense qu’il essaye de préserver son équipe afin d’enfoncer le clou dans les cols des Pyrénées.
J’ai aussi un petit avantage sur Andy Schleck, et nous verrons bien comment cela se passera. J’ai besoin d’un peu de réflexion pour analyse tout cela.
C’est un honneur assez rare d’enlever le maillot arc-en-ciel pour enfiler le Maillot Jaune. Il faut que je remercie tous ceux qui m’ont fait confiance. Pas seulement cette année chez BMC, mais aussi depuis que j’ai 14 ans et que j’ai commencé le VTT.
Steve Morabito a très bien roulé. Il connaît bien la région car il habite ici. Et comme il l’a montré au Tour de Suisse, il commence à être en grande forme. Tout se passe très bien dans l’équipe, c’est un plaisir de travailler avec eux.

 

 

 

 

 

Commenter cet article