Tour de France 2010 - 15ème étape : Pamiers Bagnères-de-Luchon (187,5km)

Publié le par Julien HOLTZ

L'avis des organisateurs du Tour


Du monde dans le caniveau ?

Il est sûr que certains vont perdre le Tour parce qu’ils ne sont pas suffisamment bons descendeurs. Du Port de Balès vers Bagnères-de-Luchon, les virages sont extrêmement délicats. Et le pied de Peyresourde n’est qu’à trois kilomètres de l’arrivée. Il n’y aura donc pas moyen de se refaire. Jusqu’à présent, le Port de Balès n’a été escaladé qu’une seule fois en 2007. Auparavant il n’était pas goudronné. Il l’a été spécialement pour les courses cyclistes. Ce col est magnifique, dur et pas très large. Une fois en haut, un bon descendeur peut creuser des écarts, je pense par exemple à Samuel Sanchez, car il s’agit d’une descente vraiment technique. Et surtout, il risque d’y avoir du monde « dans le caniveau ».

 

Le profil

La carte

 

 

 

Commenter cet article