Laurent Fignon est mort, vive Laurent Fignon !

Publié le par Julien HOLTZ

Laurent Fignon est mort. Cette triste nouvelle nous a été annoncée au journal de 13 heures de France 2 ce mardi 31 aout 2010. Laurent venait à peine de fêter ses 50 ans et souffrait d'un cancer contre lequel il se battait depuis la sortie de son livre qui résonne désormais en guise de Mémoires.

 

http://www.cyberpresse.ca/images/bizphotos/435x290/200906/11/86459.jpg

 

Tous les médias relaient déjà l'information et notamment sur le web. Il est 14h, la page dédiée à Laurent sur Wikipedia a déjà été mise à jour avec la date malheureuse de son décès.

 

Laurent était un type bien, qui parlait avec science et conscience de son sport chéri. Un véritable passionné qui n'avait pas la langue dans sa poche. Depuis qu'il avait pris sa retraire, il avait cette qualité de pouvoir décrire et décrypter précisément la tactique de course et les faits de course. Il donnait son avis, souvent critique et impitoyable sur les erreurs et les incompréhensions, il savait aussi souligne la "beauté du geste".

 

Durant l'édition 2010 du Tour de France, il avait été prévu qu'il choisisse les étapes qu'il commenterait, se réservant donc les plus belles étapes. Finalement dès la fin de la première semaine, Laurent avait décidé de couvrir tout le Tour, malgré sa voix chevrotante et son souffle court.

 

Laurent était un ami, sa femme Valérie aussi. Valérie je suis de tout coeur avec toi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

UGG Bottes 13/09/2010 08:09



C’est cool ! Votre article est cool ! Et de plus, j’aime bien la doublure en laine de Bottes UGG. Vous l’aimez aussi ? Venez portez ces Bottes pour l'hiver ! UGG pas chersont en Soldes. Tout est moins chers!



ouddane mahet 02/09/2010 22:06



en lisant votre article j'ai tout d'abord cru à une fiction comme celle du jour ou vous vous etes tué,  non il à bien fallu y croire bien fallu admettre que cette satanée maladie nous a
encore pris quelqu'un. Il ya tout d'abord la tristesse à laquelle on ne s'habitue pas, tant autour de soi, comme à verdun ca tombe dans tous les sens en ce moment, il ya ensuite tres
égoistement la peur et si j'etais le prochain sur la liste rouge de cette saloperie de cancer et si ...et puis, quand meme,comme honteux d'avoir pensé à soi, comme pour un etre cher on
essais de se remémorer monsieur Laurent ses commentaires sur le "tour" c'etait hier bonsang! sa présence à l'antenne qui à pour moi contribué à sauver ce tour cette année si ennuyant si
"prévisible" .il ya ses prises de positions si dures mais tellement pertinentes, meme avec peu de voix il arrivait à secouer ce cocotier si mal convalescent de ce sport que nous adorons à cause
de mecs comme lui, des mecs qui en ont ...comme on dit.


 mais voila n'est pas fignon qui veut .on va garder pour longtemps dans l'oreille son discours facetieux d'expert lucide car cette maladie chez ceux qui l'ont contractee, donne une lucidité
aveuglante sur la vie, ses réalités et ses priorités.


 Il à fallu ensuite écouter nos politiques dire de belles choses eux qui, cyniques et résignés, mettent de l'argent publique ailleurs que dans les laboratoires ou des chercheurs héroiques et
dépités travaillent avec des bouts de ficelles eh oui apres la tristesse et le spectacles de la condescendance, il ya la colère combien le cancer à tué cette année bien plus que la route et ses
chauffards inconséquents et investit t on seulement le montant des radars automatique pour au moins dire que l"on essaie???? ce soir ma tristesse est colère une colère froide sourde car il ya
Fignon Corneau et mon voisin de pallier sur la mauvaise liste! vas t on laisser faire cette maladie encore longtemps et se battre seuls tous les laurents fignons anonymes et à venir ?????


quant on partage la meme passion meme si sur un vélo je ne suis personnellement qu'un singe sur une machine à coudre, tous ceux avec qui on la partage sont un peu de la famille. Laurent fignon va
nous manquer et ce weeck end sur les petites routes de la brie boisée autour de tournant en brie, ou nous sommes nombreux à rouler et à singer nos idoles, ce weeck end j'essairai de prendre sa
roue simplement comme on prend celle d'un grand frere et je sais que ce ne sera pas facile.à tous ses proches il reste la fierté légitime d'avoir partagé sa vie et la fierté que nous
devrions tous pouvoir avoir la fierté du courage de ne pas l'avoir laché dans les plus durs moments .vivre c'est perdre et c'est dure à avaler... et  ce de plus en plus souvent en ce
moment.on attend quoi pour que cela s'arrete? 



Romain Lambic 01/09/2010 09:05



Bonjour à toutes et tous... La disparition du grand champion qu'a été Laurent Fignon m'a beaucoup atristé comme beaucoup d'entre vous...


Toute sa vie durant, pendant sa carrière de coureur et pendant sa maladie, il s'est battu, jusqu'au bout.


 


Afin de lui rendre un éternel hommage sur le Tour de France, je vous propose de signer une pétition sur le lien suivant :


http://www.mesopinions.com/Rendre-eternellement-hommage-a-Laurent-Fignon-sur-le-Tour-de-France-petition-petitions-132379004bc0a6bba5914e9bcf66c87e.html


On ne t'oublieras jamais Laurent. Repose en paix



Céno - La Babole 31/08/2010 20:58



Bonjour Julien.


Je ne suis pas du genre à m'épancher habituellement sur les uns ou les autres. Mais, là pour le coup, c'est un gars qui a marqué les compétiteurs de ma génération : franc du collier, humble, avec
une formidable intelligence dans la tactique de course, sans rechigner sur les efforts. Bref, un super grand champion qui a marqué et marquera encore longtemps les esprits des futurs jeunes
champions cyclistes si leurs entraîneurs n'oublient pas !


Petit souvenir : il m'avait laissé son bidon à l'arrivée d'une étape. A 15 ans, crois-moi tu le gardes longtemps comme un trophée le fameux bidon !


Merci Monsieur Fignon